illustration RED

Combien coûte la fibre ?

Vous êtes ou serez bientôt éligible à la fibre et comptez bien passer à cette technologie pour augmenter votre vitesse de connexion ? Alors sans doute vous interrogez-vous sur les frais engendrés par ce changement. Au coût de l’abonnement fibre en lui-même, vient potentiellement s’ajouter le coût d’installation de la fibre, voire aussi celui du raccordement. Détails à suivre dans cet article.

Combien coûte un raccordement à la fibre ?

Pour pouvoir raccorder votre habitation à la fibre, vous devez au préalable souscrire une offre à cet effet. Cela, après avoir bien sûr effectué un test d’éligibilité. Ensuite, pour le raccordement fibre, différents cas de figure peuvent se présenter et, en fonction, des frais peuvent être à prévoir.

Prix du raccordement fibre en immeuble et appartement

Pour les immeubles et les appartements, les opérateurs prennent en charge les frais de raccordement. La fibre peut être raccordée aux logements à partir de différents points de mutualisation (PM). On parle de déploiement vertical. Mis en place par le premier opérateur à avoir déployé la fibre dans le secteur concerné, chaque point peut être librement exploité par ses concurrents. Selon le nombre de lignes à raccorder, il peut s’agir :

  • D’un point de mutualisation d’immeuble (PMI) – armoire située au pied, voire à l’intérieur, de l’immeuble 
  • D’un point de mutualisation de rue (PMR) – dessert un immeuble et des pavillons en zone dense (jusqu’à 100 lignes) ;
  • D’un point de mutualisation distant mutualisé (PMDM) – dessert tout un quartier (moins de 1 000 lignes) ;
  • D’un point de mutualisation de zone (PMZ) – dessert tout un quartier (1 000 lignes et plus).

À noter que si votre immeuble n’est pas encore équipé d’un PMI, il vous faut vous rapprocher de votre syndic de copropriété pour en faire la demande. Celle-ci sera alors soumise au vote à la prochaine Assemblée générale.

Prix du raccordement fibre en maison individuelle

Concernant les raccordements fibre en maison individuelle, les frais restent en principe à votre charge. En effet, l’opération nécessite un premier raccordement entre le nœud de raccordement optique (NRO) et le point de mutualisation le plus proche de chez vous. Ensuite seulement, le technicien peut tirer la fibre jusqu’à votre domicile. On parle ici, à l’inverse, de déploiement horizontal.

Certains opérateurs offrent ce raccordement à leurs clients, quelle que soit la longueur de câble nécessaire. D’autres facturent la prestation à partir d’une certaine longueur de câble (ex : raccordement gratuit jusqu’à 100 m de câble, puis 25 € jusqu’à 50 m supplémentaires, ou 75 € au-delà). Il est aussi possible d’appliquer des frais dès le premier mètre linéaire de câble, avec des prix variables en fonction du type de branchement. Ainsi, pour un raccordement souterrain, les prix se situent autour de 150 €, tandis que pour un raccordement aérien – soumis à davantage de contraintes –, ils s’approchent des 300 €.

Quel est le coût d’une installation fibre ?

Comme vu en préambule, d’autres frais peuvent intervenir : ceux liés à l’installation de la fibre. Ils sont à distinguer du raccordement à la fibre. Proposée en parallèle et réalisée par le technicien amené à intervenir sur votre ligne, l’installation fibre correspond à la mise en service de votre matériel dans votre logement. Concrètement, en faisant le choix de ce type de prestation, vous pouvez demander au technicien une prestation complémentaire : comme le déplacement d’une prise fibre, ou la rénovation d’une installation par exemple.

Mais attention, aussi pratiques soient-elles, ces prestations complémentaires sont facturées en plus. Le technicien vous informera du cout de chaque prestation et vous pouvez également vous reporter à la brochure tarifaire qui contient la liste et les tarifs des différentes interventions. À noter que le montant des frais ne varie pas entre installation fibre, VDSL ou ADSL. Quelle que soit la technologie de votre box, vous paierez donc le même montant.

Quel est le coût d’un abonnement fibre ?

Dernière dépense à laquelle cette fois aucun utilisateur n’échappe : l’abonnement fibre. D’un opérateur à l’autre, les offres varient, de même que les prix.

Le coût d’un abonnement internet dépend de la technologie disponible à votre domicile et de type d’offre que vous choisissez, avec ou sans engagement. Vous pourrez l’enrichir avec de nombreuses options de téléphonie ou bouquets TV.

Attention toutefois aux arguments commerciaux trompeurs de type « la fibre au même prix que l’ADSL ». C’est souvent vrai, mais seulement la première année ! Passé un an d’abonnement, le prix est souvent doublé sur les offres d’entrée de gamme. Sur les gammes supérieures, l’écart de prix est en principe moins important (mais il existe). Par ailleurs, plus vous montez en gamme, plus la différence est faible. Quoi qu’il en soit, pour éviter de vous retrouver bloqué avec un abonnement fibre devenu trop cher, mieux vaut encore vous tourner vers une offre sans engagement.

Cela vous intéressera
peut-être
Installation de la fibre optique : peut-on vraiment s'en passer ?

Installation de la fibre optique : peut-on vraiment s'en passer ?

La fibre optique ou l'Internet Très Haut Débit comme on l'appelle aussi est un réseau permettant de surfer sur le Net à très grande vitesse. Devenu un véritable enjeu territorial, la fibre est déployée dans toute la France depuis 2010 et ce jusqu'en 2025. Pourquoi il est difficile de s'en passer ? Comment y avoir accès ? Les experts RED by SFR vous répondent pour vous convaincre qu'on ne peut plus faire sans !